NEWS

|

Une nouvelle année placée sous le signe du positif !

Pour cet édito 2021, nous avons décidé de prendre le contre-pied de la morosité ambiante et de vous insuffler, à notre échelle, un peu de positivité ! Dans cette optique, nous allons outrepasser le traditionnel bilan de fin d’année (car, honnêtement, qui a envie de revivre l’année 2020 ?) pour se consacrer sur le présent, et sur le futur.
Pour cet Edito 2021, nous avons décidé de prendre le contre-pied de la morosité ambiante et de vous insuffler, à notre échelle, un peu de positivité ! Dans cette optique, nous allons outrepasser le traditionnel bilan de fin d’année (car, honnêtement, qui a envie de revivre l’année 2020 ?) pour se consacrer sur le présent, et sur le futur, ces prochains mois que l’on imagine rempli de rencontres, de voyages (pourquoi pas ?), de sorties, de bon temps. Du temps pour soi, pour les autres, ensemble.

 

Et pour nous, ce début d’année dans les conditions « structurelles » actuelles que nous vivons tous, c’est finalement l’occasion de nous re-concentrer sur notre core business : l’audit d’assurance. Car avec l’injonction de travailler depuis chez soi, un phénomène se produit : on prend plus le temps de réfléchir à son avenir, à son cadre de vie, à ses dépenses, et également à sa couverture d’assurance. Comme si, face à l’imprévisibilité contextuelle, nous avons toutes et tous besoin de poser des fondations solides, qu’elles soient déjà là et qu’il s’agit de renforcer, ou qui ne nous conviennent plus et nécessitent un changement radical. À l’image de la – très – tendance méthode Kondo, on trie, on rend « clean », on dépoussière.

 

En cette période propice au grand nettoyage, nous accompagnons des dizaines de clients pour protéger au mieux les biens qu’ils possèdent avec des produits d’assurance réellement efficaces. Se rassurer en s’assurant au mieux, tel pourrait-être le leitmotiv de ce mois de janvier !

 

Nous sommes également bien occupés suite à la concrétisation du Brexit qui a entrainé dans son sillage de nouvelles règles pour les brokers anglais. Les Trust présents en Suisse doivent aujourd’hui trouver d’autres intermédiaires pour s’assurer, et les sociétés comme la nôtre ont clairement une carte à jouer à ce niveau là !

 

Le contexte est difficile, mais il offre aussi des opportunités, et c’est cela que nous avons envie de retenir. Nous espérons pouvoir bientôt vous parler de voyages, de rencontres, de toutes ces petites choses qui font le « sel de la vie » et qui nous manquent tant. Mais pour l’heure, nous vous souhaitons un très bon début d’année, l’occasion peut-être, pour une fois, de prendre un vrai bon départ !

 

Fanny Eyraud, Fondatrice de PSPI

Partager cet article

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter PSPI pour ne pas rater aucun conseil de nos experts en matière de protection

A lire également

ASSURANCE, INTERVIEW, YACHTS

En cas de sinistre d’un yacht, la facture est très salée

En mer le moindre accident de yacht peut se chiffrer en millions de francs. Les conseils de
ASSURANCE, INTERVIEW

“PSPI est pour moi le Family Office de l’assurance”

Rencontre avec Pedro Simko, un « citoyen du monde » qui a choisi de se simplifier la
LE MOT DE FANNY

Challenger le secteur de l’assurance, toujours plus.

Avec notre Application PSPI le client a désormais accès à une cartographie complète de son patrimoine, en
Newsletter
Recevoir les conseils de nos experts

*En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité